Beauté·DIY·Non classé

Le henné, alternative aux couleurs

Bonjour, comment allez vous ? Aujourd’hui je viens vous présenter le soins/couleur au henné, il permet de colorer ses cheveux toutes en prenant soin On y va ?

39687771_291435464989110_5127009405920870400_n

Lire la suite

Publicités
Dans la cuisine·Dans la salle de bain·Dans le dressing·Dans les loisirs·Minimalisme

3 Techniques pour rester minimaliste

Coucou tous le monde ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui je vous propose trois techniques pour rester minimaliste et éviter d’accumuler de nouvelles choses. On y va ?

shoes-2465907_1280
Source image : pixabay

1. Continuer à faire du tri régulièrement

L’une des premières techniques est de continuer à faire un tri régulièrement afin d’activer une sorte de « veille ». Pour cela vous pouvez, quand vous faites le ménage par exemple, regarder s’il n’y a pas quelque chose qui ne vous est pas utile. Comme ça vous continuer le tri des différents objets qui auraient échappés. Pour ma part, le week-end avant les encombrants, j’en profite pour faire un tours dans toutes la maison et je remets chaque objet en question afin de m’assurer de son utilité. On peut penser que c’est quelques choses de long à faire, mais comme on est censé n’avoir que l’essentiel, le tours est rapide à faire. Et si vraiment cela vous semble compliqué, contentez vous d’une zone par mois/semaine.

2. Se lancer des mini-défis

L’une des deuxième technique est de se lancer des minis-défi comme le minsgame (je vous en parlais ici ), ou « moins 100 objets » en moins dans le mois. Ces défis se faisant dans une longue période, elle complète la méthode précédente, puisqu’elle « force » à chercher les objets en trop. Elle permet de pousser le tri et donc de maintenir le minimalisme dans la maison. Pour ma part, je fais un moins 100 objets une fois tous les 6 mois, de quoi maintenir un certain épurement.

3. Et qui rentre un qui sort

Enfin, une des dernières techniques est de pratiquer « un qui rentre et un qui sort », pour compenser le nombre d’objet. Je pense que c’est technique est bien lorsqu’on souhaite remplacer quelques choses (un vêtement en très mauvais état pour un en meilleur, le rasoir cassé contre un en état de fonctionnement etc.) par un autre, ou alors qu’on souhaite améliorer son aménagement (une petite armoire, contre ses deux grandes commodes par exemple). Elle permet d’éviter de conserver des « au cas où » qui ne sauront jamais utilisés et qui ont demandé tant d’effort lors du tri pour s’en débarrasser.

 

Et vous, qu’elle est votre technique pour maintenir l’état de vos possessions ? 

 

 

DIY·Jardin·Objectif zéro déchet·Réutiliser

Mes petites boutures de plantes grasses

Coucou tous le monde ! Comment allez-vous ? Il y a quelques temps, je suis tombée sur cet article de Mango and Salt pour apprendre à faire des boutures de plantes grasses. Il faut savoir que je n’ai pas la main verte, j’ai tué une bonne dizaine de plantes en moins d’un an (et la moitié était catégorisée « d’increvable »), mais souhaitant réellement faire rentrer un peu plus de verdure dans l’appartement je me suis lancée. Je vous explique comment je m’y suis prise ?

33832355_930305167130616_4749937489517477888_n

Lire la suite

Objectif zéro déchet·Réduire

9 astuces pour réduire ses déchets au travail

Coucou tout le monde ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui je viens vous parler réduction de déchet et travail. Je vous donne quelques pistes pour réduire les déchets au travail, on y va ?

time-2980690_1280.jpg

Au travail

1.Limitez l’impression des mails. N’imprimez que quand c’est nécessaire, et pour conservez vos mails très importants, vous avez la possibilité de les archiver. Pour en faire part à un de vos collègues, vous avez la possibilité de transférez le mail. Et n’oubliez pas de faire un tri te temps à autres et de vider la corbeille afin de limiter votre empreintes carbone ;).

2. Pensez également à réutilisez le papier, en en faisant des brouillons pour prendre des notes, en regroupant plusieurs feuilles pour en faire un carnet de note etc. Et une fois le papier utilisé et réutilisé, mettez le dans la bonne poubelle

3. Dans le même registre, au lieu d’utiliser des post-it pour faire part d’une information à votre collègue ou supérieur, prenez une feuille de brouillon et écrivez l’information dessus. Comme ça vous recycler le papier, évitez les post-it et l’envoie d’un mail ;). Mais la personne aura quand même l’information. Et si vous souhaitez poussez le visse, vous pouvez écrire avec un crayon à papier et gommer une fois l’information transmise.

4. Si il n’y a pas, voyez pour installer un tri sélectif. Même si cela cautionne des déchets, ils permettent à ce qu’ils soient revalorisés, et limite donc l’impact avec votre planète. Parlez-en avec vos collègues ou installez de vous même plusieurs poubelles.

5. Pour le matériel, optez pour ceux de plus durable et produisant sur le long terme moins de déchet, comme un crayon à papier plutôt qu’un critérium (pas de plastique), un stylo à plume (avec une cartouche rechargeable) à la place d’un stylo à usage unique etc.

A midi et pendant les pauses

 6. Pour prendre votre café ou de l’eau, faites le choix de le prendre dans une tasse ou un verre. Cela vous évitera de devoir jeter après le contenant. Et à titre personnel, je trouve cela bien plus agréable qu’un bout de plastique.

7. Préférez ramener votre repas du midi, plutôt que de l’acheter dans du plastique. Cette première option, permet d’avoir, en général, un repas de meilleur qualité. Et si vraiment, se ramener à manger le midi, ce n’est pas votre truc, prenez une (ou plusieurs), boite hermétique, et faites-vous servir dedans. Une fois finie, il ne vous restera plus qu’à la laver pour la réutiliser le lendemain. Si vous optez pour un sandwich ou autre en boulangerie, demandez-le sans le papier autours (ou dans votre sac à vrac). Dans tous les cas, refusez la serviette en papier et faites le choix d’une en tissus. Enfin, évitez de jeter de la nourriture en optant pour un doggy bag (pour votre dîner ou le repas du lendemain midi ;) ).

8.  Mettez à disposition un torchon/essuis-tout à l’endroit où vous faîtes la vaisselle, vous lavez les mains etc. Comme cela, plus besoin de prendre de papier jetable pour essuyer sa vaisselle ou ses mains. Il est aussi possible de mettre un savon solide à côté de celui généralement liquide (et contenant des ingrédients douteux). Libre choix après au personne d’opter pour le format liquide ou solide.

9. S’il y a un composteur public pas loin de votre lieu de travail, pourquoi ne pas proposer de récupérer une partie des déchets compostables pour limiter le poids de la poubelle et rapporter à la terre ce qui lui appartient. Pour cela, vous pouvez mettre un petit pot ou un bocaux avec noter dessus « seau pour le composteur », et le récupérer à une fréquence déterminée (tous les deux/trois jours serais une bonne idée) pour le ramener au composteur. Vous pouvez notamment mettre dans se seau, le marc de café, le thé, les épluchures, bout de pain…

Et vous, quels sont vos petits gestes écolo au travail ?